Dernières nouvelles

REPRISE DES ACTIVITÉS : ANTICIPER LA NOUVELLE RÉALITÉ

C’est parti pour la réouverture : les garages la semaine dernière, l’industrie de la construction cette semaine. Et le retour ne sera pas banal. Ça ne consistera pas à débarrer la porte, ouvrir les lumières et préparer le café. La reprise des activités ne sera pas un simple retour comme on revient de vacances. Les pertes et les attentes sont grandes tant sur le plan financier qu’humain. Comment doit-on envisager le retour au travail ? Cette crise pourrait-elle malgré tout cacher des opportunités ?

Au cours de la dernière décennie, nous avons souvent parlé de changement dans le monde du travail. Le rythme des changements technologiques, économiques et sociaux remodelant l’avenir du travail. Pourtant, même si les leaders avant-gardistes ont réfléchi aux effets d’un changement accéléré sur leurs organisations, la transformation réelle a été, paradoxalement, lente.  Selon Heather E. McGowan, une stratège américaine réputée en développement des organisations, la pandémie de coronavirus accélère l’avenir du travail d’une façon exponentielle. La pandémie pourrait devenir un grand catalyseur de la transformation des entreprises.  Des changements que nous avions prévus dans les prochaines années se sont déroulés au cours des dernières semaines. Des changements sont déjà entamés. Il est clair que la pandémie accélère notre adaptation à l’avenir.

Depuis les premiers jours de confinement, nous avons pu observer des changements qui affectent le travail, l’apprentissage et la vie quotidienne. Même l’appareil gouvernemental a su rapidement s’adapter et répondre à ces changements sismiques. En entreprise, la survie dépend pour certains de leur capacité à opérer dans des conditions de distanciation sociale. Des équipes entières se sont retrouvées en télétravail en quelques heures pour les plus rapides, au plus en quelques jours pour les autres. Imposés par des directives de santé publique, des ajustements temporaires deviendront une nouvelle normalité parce qu’il sera dérisoire de penser que tout sera comme avant.

Les gestes à poser dès maintenant sont nombreux. Votre équipe de gestion devrait s’y mettre. Par exemple :

  • Les mesures sanitaires. Il faut bien sûr planifier un retour qui permettra à court terme la distanciation sociale (quart de travail, disposition des aires de travail). À moyen terme, il faut aussi réviser les mesures permanentes (ex. : deux portes indépendantes vers l’extérieur, les installations de lavage de main).
  • Le télétravail. Il soulevait beaucoup d’a priori auparavant, il s’impose malgré nous et force est de constater que le fusil commence à changer d’épaule chez ceux qui doutaient des avantages qu’il peut procurer. Les employés voudront-ils en faire plus qu’avant au retour ? Êtes-vous ouvert à l’idée ? La politique de télétravail sera donc à développer en fonction des nouveaux paramètres.
  • La productivité. Il faut aussi planifier la main-d’œuvre selon des scénarios. Faire plus avec moins, ou faire encore plus mais différemment devrait faire partie des réflexions de tous. Que pensez-vous de la robotisation de certaines tâches, de l’impartition pour des activités non stratégiques, de l’entreprise 4.0 ?

Pour plusieurs la réouverture est imminente ou déjà faite en partie, pour d’autres l’attente sera plus longue. N’attendez pas une date, ne gaspillez pas ce temps devant vous, réfléchissez à l’avenir à court, moyen et long terme. La pandémie accélère le début d’une nouvelle ère. Nous le disions : les gestes à poser dès maintenant sont nombreux. Cette infolettre vous suggère des premiers pas très concrets.

Stéphanie Dufour, CRHA, SHRM-SCP
Stephanie.dufour@axxio.com

Retour à la liste des nouvelles