Dernières nouvelles

La reconnaissance au travail : A-t-elle un prix ?

La chasse aux talents est intense. Les entreprises s’arrachent littéralement le personnel compétent pour tenter d’atteindre leurs objectifs. La surenchère salariale est aux yeux de plusieurs employeurs la seule alternative, la dernière chance, pour retenir leur main-d’œuvre. Vous serez surpris d’apprendre que même s’il reçoit un salaire décent, la décision de quitter le navire est souvent maintenu par l’employé qui juge ne recevoir aucune appréciation pour son apport à l’entreprise. Si la motivation des employés n’est pas au rendez-vous, vos chances de gagner les enchères sont minces. Mais pourquoi en être arrivé là ? Voici LA méthode infaillible pour retenir vos talents : la reconnaissance !

La reconnaissance des employés devrait faire partie intégrante de la culture de votre entreprise. J’irais même jusqu’à vous suggérer d’inclure la reconnaissance dans vos valeurs organisationnelles. Si vos pratiques de gestion s’alignent à vos valeurs, la reconnaissance devrait donc être traduite et soutenue au quotidien. Nous ressentons tous le besoin d’être reconnus en tant qu’individu ou membre d’un groupe, ce sentiment d’accomplissement pour un travail bien fait ou même pour un effort courageux. Avouez-le, on a tous besoin d’une « tape dans le dos » pour se sentir bien.

La reconnaissance des employés trouve sa plus simple expression dans les actions menées pour souligner et surtout renforcer des comportements, des pratiques entraînant une meilleure performance ou des résultats positifs. Il faut bien sûr aussi souligner les efforts déployés et cela même en l’absence de résultat. Parfois, l’effort de l’employé est bien présent, mais le contexte n’est pas favorable aux résultats !  Il faut l’encourager à continuer. La reconnaissance est un élément essentiel permettant de donner un sens au travail, mobiliser les travailleurs, leur donner une identité à l’intérieur de votre organisation et de contribuer à leur bien-être.

C’est de plus un levier de communication efficace et important ! Reconnaître les gens pour leur bon travail ou pour des comportements exemplaires envoie un message extrêmement puissant au destinataire, à son équipe de travail et aux autres employés par le biais de tous les moyens utilisés pour reconnaître les employés.

Les conditions de succès

Impliquer tous les gestionnaires est primordial. Encadrez-les, formez-les, donnez-leur des principes, des programmes, des procédures à appliquer dans le cadre de leur fonction. Exigez la reconnaissance et incluez-la dans vos attentes envers vos gestionnaires. Vous êtes le PDG ? Donnez l’exemple ! La reconnaissance des employés reste une technique de gestion sous-estimée. Laissez tomber tous vos paradigmes négatifs, ils sont des freins à votre réussite.

De nombreuses entreprises ont mis en place des programmes formels de reconnaissance des employés. Cependant, même dans ces entreprises, il est très fréquent d’entendre les employés se plaindre de l’absence d’appréciation de leur travail, de leurs efforts. La raison est simple : ce n’est pas toujours ce que vous faites, mais comment vous le faites ! Assurez-vous que vos pratiques de reconnaissance respectent les 8 critères de qualité :

  • la sincérité;
  • la réactivité (manifestation la plus rapide possible du résultat ou du comportement démontré);
  • la proximité hiérarchique (bien que la reconnaissance entre les pairs et celle venant d’un grand patron soit aussi bénéfique);
  • la variabilité (ici, soyez créatif ! Évitez que vos programmes, vos efforts s’essoufflent ou deviennent des acquis);
  • la personnalisation;
  • la légitimité (elle vous fera gagner en crédibilité);
  • la spécificité (soulignant un effort, un résultat ou un comportement spécifique);
  • la cohérence (en lien avec les objectifs de l’organisation, surtout en cas de récompense).

À quel prix ?

Le coût d’un système de reconnaissance est assez faible, voire gratuit, surtout si on le compare au coût de la non-reconnaissance. Des recherches approfondies ont démontré que, lorsqu’ils sont mis en œuvre efficacement, les programmes et les pratiques de reconnaissance apportent des avantages importants en impliquant peu ou pas d’investissement financier. Particulièrement, la satisfaction des employés, la mobilisation, la rétention du personnel, l’amélioration du climat et de la qualité de vie au travail et une productivité augmentée.

L’équation est simple et devient une évidence lorsque le processus de reconnaissance est mis en place. Plus vous reconnaîtrez la performance individuelle, plus la productivité et la satisfaction seront accrues et vous connaîtrez l’accroissement de votre organisation.

Par où commencer ?

Soyez proactif ! Reconnaissez régulièrement, à tous les jours, à toutes les semaines et non pas une seule fois par année ou aléatoirement. Faites-en sorte que la reconnaissance est accessible à tous. Vous n’êtes pas certain de ce qu’apprécieront vraiment les employés ? Consultez-les, sondez-les. Qu’est-ce que la reconnaissance pour eux ? À quoi s’attendent-ils ? Qu’apprécient-ils ? Vous manquez d’inspiration ? Demandez l’aide d’un professionnel en ressources humaines. En attendant, voici quelques exemples :

  • Saluer en arrivant au travail et remercier en fin de journée, c’est la base !
  • Être à l’écoute active de vos employés et assurer des suivis rapides.
  • Bâtir des relations de confiance réciproques et sincères.
  • Souligner les succès, donner le crédit à ceux à qui il revient.
  • Inviter des employés à collaborer à des projets spéciaux.
  • Laisser place aux idées, à l’innovation, à la créativité de vos employés.
  • Souligner les efforts et non seulement les résultats, soyez très réactif. L’effet de la reconnaissance a beaucoup plus d’impact si elle est témoignée rapidement.
  • Souligner les événements dans la vie professionnelle et personnelle des employés.
  • Reconnaître les années de service.
  • Être empathique envers un employé vivant une situation personnelle ou professionnelle difficile.
  • Éviter de témoigner les bons coups au même endroit, au même moment que les mauvais coups !

En terminant, plus vous développerez votre agilité à reconnaître vos employés, plus vous bénéficierez des effets positifs de vos pratiques. Un programme de reconnaissance gagnant commence par une culture d’entreprise qui prône l’appréciation de ses collaborateurs et qui l’intègre à ses pratiques de gestion quotidiennes. Cela peut constituer la base d’un engagement solide du personnel, d’un développement continu des employés et d’une stratégie de rétention pour l’avenir. Maintenant, s’ils sont plus heureux, vos employés seront moins tentés par la compétition !

Bon succès !

 

Stéphanie Dufour CRHA, SHRM-SCP

Consultante en ressources humaines et développement organisationnel

Retour à la liste des nouvelles