Dernières nouvelles

Les rôles inversés : Les travailleurs recrutent leur employeur !

Le temps où les employeurs choisissaient leurs employés parmi des tonnes de CV reçues est maintenant révolu. Avec un taux de chômage des plus bas de notre histoire et une diminution de la main-d’œuvre active, les rapports de force sont désormais inversés. Les travailleurs n’ont jamais eu autant le choix des emplois disponibles. Il s’avère que ces derniers sont maintenant, d’une certaine façon, en position de recruter leur futur employeur. Il est alors primordial que les employeurs se montrent sous leurs beaux jours. Ils doivent innover pour attirer, séduire, convaincre et surtout fidéliser les candidats.

L’innovation en matière de recrutement et de fidélisation de la main-d’œuvre est devenue une question de survie. Elle pose un défi de taille, celui de stimuler de nouvelles idées. Un changement dans notre façon de voir et de gérer le capital humain s’impose. Les nouvelles tendances telles que le marketing RH et la « marque employeur » gagnent en popularité.  Elles reposent toutes deux sur une nouvelle notion : l’expérience que vous faites vivre aux candidats.

Qu’est-ce que l’Expérience-employé ? Le meilleur parallèle pour la comprendre est de la comparer à l’Expérience-client. L’Expérience-client est la somme de toutes les interactions d’un client avec l’entreprise qui lui permettent d’apprécier, ou non, les services offerts. Une Expérience-client positive est gage de fidélité de la clientèle. Pour l’Expérience-employé, il s’agit de l’ensemble des interactions et des émotions ressenties par l’employé, de son premier contact en tant que candidat jusqu’à la dernière interaction à la fin de son emploi. Une Expérience-employé positive suscite la rétention du personnel et attire de nouveaux candidats.

L’Expérience-employé ne passe pas uniquement par l’offre salariale et les avantages sociaux.  C’est une foule de petites choses. C’est notamment la qualité du suivi des candidatures lors du recrutement, l’accueil et l’intégration que vous offrez à l’embauche, c’est l’environnement de travail au quotidien, ce sont les possibilités de progression au travail, c’est aussi la rétroaction, la reconnaissance, les marques de confiance. Songez à ce qui a un effet pour vous-même en emploi et prenez-en note. L’important dans l’élaboration de l’Expérience-employé, c’est de comprendre et d’offrir ce qui fait réellement une différence pour l’employé.

Les statistiques démontrent qu’un client heureux parlera de vous à deux personnes et qu’un client mécontent parlera de vous, négativement, à dix personnes. Et si cette statistique s’appliquait aussi à l’Expérience-employé ? Gérez-vous la satisfaction de vos clients au hasard ? Non ! Il faut donc adopter le même réflexe dans la gestion de votre capital humain, et ce, dès qu’un candidat dépose son CV. N’oubliez pas que vous êtes sous la loupe et que le travailleur a maintenant l’avantage sur vous… il a le choix !

Par Stéphanie Dufour, CRHA, consultante en ressources humaines

Retour à la liste des nouvelles